la trombine d'Emma

Emma la clown et Gérard Morel qui l’accompagne

A Ivry-sur-Seine (94) au Forum Léo Ferré

Mardi 2 et mercredi 3 mai 2017 : voir le planning

emma-et-gerard-qui-l-accompagne

à 19h pour manger sur place, spectacle à 20h30 (métro Pierre et Marie Curie)

Conseil du webmachiniste : réservez par mail, pour le mardi 2 ou pour le mercredi 3, vous aurez la
confirmation par retour (sinon c’est répondeur).
Réservez aussi pour le repas, le lieu est très accueillant, il permet de bien profiter de la soirée. Les prix sont modérés.
(Les quiches sont extras, et si vous aimez le chili il est top)

 

Votre printemps avec Emma la clown

Emma la clown
à Paris et Ivry-sur-Seine

Une jolie série du vendredi 14 avril au mercredi 3 mai 2017.
16 dates, 3 spectacles différents :

à Paris, Cité Bergère,

à partir de 19h si vous avez soif, (et auberge espagnole) – lecture à 20h30

avril-mai-bottin

à Paris 11e, Belleville :

21h15 en semaine, 15h le dimanche

avril-mai-zhumains
Réservations : digitick.com

à Ivry-sur Seine

à 19h pour manger sur place, spectacle à 20h30 (métro Pierre et Marie Curie)

avril-mai-morel

Conseil du webmachiniste : réservez par mail, pour le mardi 2 ou pour le mercredi 3, vous aurez la
confirmation par retour (sinon c’est répondeur). Réservez aussi pour le repas (à partir de 19h), le lieu est très accueillant,
il permet de bien profiter de la soirée. Les prix sont modérés. (Les quiches sont extras, et si vous aimez le chili il est top)

 

Emma lit son bottin botanique

Les 14 et 15 avril 2017 à 20h30
en exclusivité au Limonaire, toujours debout !

Réservations : 01 45 23 33 33
Venez boire un verre en compagnie d’Emma la clown à partir de 19h30, c’est une auberge espagnole si vous voyez ce que ça veut dire…
18 Cité Bergère à Paris 75009 (voir le planning)

emmarbre

lettre_arbres_limo

Z’Humains au Théâtre de Belleville

 

 

A Paris, pendant 10 jours en avril 2017

2017_04_18_30_paris_zhumains_page

Emma mort prix du public avignon 2016

avignon_2016_prix_du_public

Emma la clown se prépare pour Avignon

Emma la clown se prépare pour Avignon

Lettre d’info Avignon juillet 2016

Lettre d’info du site emmalaclown.com :

« juillet 2016, Avignon ».

.lettre_emma_mort_avignon-300emma-mort-avignon-300.

Emma s’installe donc au Théâtre du Chien qui fume du 6 au 27 juillet à 11h.

Voici le lien pour la billetterie : www.vostickets.fr/LE_CHIEN_QUI_FUME/

Voici le lien à donner à vos amis : www.chienquifume.com/octobre-20142/11h00-emma-mort-meme-pas-peur.htm
en leur précisant qu’il y a un Tarif Web Exceptionnel les 6 et 7 juillet  :
Tous les spectacles du CHIEN QUI FUME & du PETIT CHIEN sont à 10,50€
Uniquement sur la plateforme du site : www.chienquifume.com  -  Attention places limitées

Les dates de la saison prochaine seront sur le site dans le courant de l’été.

Si vous êtes inscrit pour recevoir les infos vous serez tenu au courant le jour même.

La rentrée parisienne (soyez prévoyants, ça sera chaud) :

Si vous êtes en Ile de France ou grands voyageurs, Emma sera là dès les premiers jours de septembre avec un spectacle à deux, confectionné pour l’occasion avec presque nouveau complice.
Attention, on refusera du monde, comme à chaque fois :)
Si vous voulez en savoir plus (où quand quoi) contactez-moi. (eric@emmalaclown.com)

Et pendant que vous serez en Avignon ne loupez surtout pas :

- « Le dîner » : FABRIK’ THÉÂTRE, 10 route de Lyon – Impasse Favot
Un spectacle étonnant qui change tous les jours. Dans ce dîner unique en son genre, auquel sont conviés cinq comédiens et un DJ, personne ne sait à quelle sauce il va être mangé. Parce que le cuisinier… c’est vous ! Choisissez les ingrédients et mettez le couvert : ils vont mijoter et vous allez déguster…
Vous serez complices de ce spectacle créé́ en direct à chaque représentation : une soirée insolite où des choses seront révélées, des règlements de compte auront lieu, des décisions seront prises.

lecoq-avignon-2016-flyeralecoq-avignon-2016-flyerbDossier de présentation

- Anne Baquet : à l’Essaïon Avignon, 2bis place des Carmes à 16h.
Une grande dose de remontant pétillant plein de fantaisie souriante.

- Marie Thomas : « Comment va le monde ? » au Théâtre des Carmes, 6 place des Carmes à 12h15
D’après l’estradinaire Sol, Poète québécois, clown philosophe, funambule des mots.
Ce qu’il faisait était de très haute volée.
L’année dernière le théâtre des Carmes a refusé du monde pour Marie Thomas, méfiez-vous.

Si vous aimez aussi la chanson, celle qui raconte des choses, faites moi signe, il y a du très bon à Avignon cet été.

Bel été à tous
Eric Nadot (eric@emmalaclown.com)

Emma la clown sur la route de l’été

Bonjour à tous,

Il reste quelques occasions de voir Emma avant Avignon cet été :

caravanne_300emma_en_afghanistan_300conference-300

- avec sa caravane à Villefavard (87190) samedi prochain le 14 mai.

- à nouveau à la fois en Afghanistan et à l’Oeil du 8 à Paris jeudi 26 mai à 19h30, réservation indispensable.

- avec Catherine Dolto pour La conférence à Treyvaux en Suisse samedi 28 mai.

 

Et ensuite, vous l’avez peut-être déjà vu sur le planning, Emma nous donne rendez-vous à Avignon à partir du 6 juillet 2016.

lettre_emma_mort_avignon-300emma-mort-avignon-300

Meriem a écrit une lettre à madame la ministre de la culture pour lui parler d’Avignon, c’est ici :

laissez-nous-jouer-500

Si vous avez envie de partager cette lettre sur les rezosocios n’hésitez pas, elle arrivera peut-être jusqu’à sa destinataire…

Lettre à madame la ministre de la culture

LAISSEZ NOUS JOUER !

Je suis artiste de théâtre. Mon métier c’est de créer des spectacles et de les jouer.

De partager ma vision du monde, poétisée, « drôlisée », avec mes contemporains. Cet art, et cette fonction, est indispensable à notre société, le théâtre étant l’un des derniers endroits de liberté autorisée où se réunissent des humains pour s’émouvoir, réfléchir, rire ensemble. C’est vrai qu’il y a un autre endroit libre où se réunissent des gens, c’est la caisse des supermarchés ; mais enfin l’émotion n’est pas la même, et le réveil de l’intelligence et de la sensibilité s’y pratique moins, n’est ce pas ?

Cela fait deux, trois ans, qu’il devient plus difficile pour nous artistes de théâtres d’exercer notre métier. Baisse des subventions, intervention des élus dans la programmation…

Et voilà que cette année je décide d’aller jouer à Avignon, au Festival Off. Location du théâtre, location de logements, location de matériel technique, voyages, salaires, défraiements repas, assurance… C’est un budget. Un gros budget, que j’espère pouvoir récupérer en partie sur les entrées, et en tournée, plus tard en 2017-2018.

Le Festival Off est prévu dans le théâtre où je vais jouer, du 6 au 27 juillet. Je jouerai 22 jours, je ferai mon métier moins de 4 heures par jour (je compte la préparation), soit 28 heures par semaine. Avec cette densité horaire, je ne me sens pas surexploitée par ma tâche…

Or on nous impose cette année de faire trois jours de relâche, à raison d’une journée off tous les 6 jours. Car c’est dans le code du travail. Mais à quel travail ce code se réfère-t-il ? L’amende serait de 1500 euros par personne, si je n’applique pas ce devoir (le droit se transforme en devoir). Mais si je ne joue pas trois jours, je perds trois jours de recette !

Alors qu’il devient de plus en plus difficile de pouvoir exercer notre métier dans l’année, que nous avons de moins en moins de spectacles programmés, on nous demande de renoncer à travailler trois jours dans un festival qui coûte à ma compagnie plus de 50 000 euros.

Personne ne m’oblige à jouer, je ne me sens pas contrainte, ni exploitée de faire mon métier. J’y vais volontairement.

La France est un pays qui s’honore de sa culture, et de sa liberté, mais quand on applique des lois générales à des situations particulières, quand on ne peut pas affiner une règle en fonction de la spécificité des objets de son application, cela rend les choses désagréables, douloureuses, angoissantes…

Que dois je faire ?

Braver l’interdit et avoir peur de l’amende, ou bien me contraindre à appliquer une règle inique et être en colère ?

La peur ou la colère ?

Madame la Ministre, y a t-il une autre alternative à la peur et à la colère ?

Le sentiment d’être respectée en serait une.

Meriem Menant / Emma la clown